Chambre Caractère : Macao

macao

Cette chambre Caractère de 20m2, aux tonalités naturelles, avec plafond en bois brut et poutres apparentes, est composée d’une salle de bain indépendante avec simple vasque, douche italienne, sèche serviette et sèche cheveux. Elle est équipée d’un lit Queen Size de 160. La chambre inclut une terrasse privée avec accès direct sur jardin.

Cliquez ici pour visiter virtuellement cette chambre

Un peu d'histoire

L'expédition quitte alors la baie (fin juillet 1786), longe les côtes californiennes et escale à Monterey (au sud de San Francisco) où Lapérouse fait dire une messe, par la Mission espagnole, pour les marins disparus.

Il lui faut 80 jours pour atteindre les Îles Mariannes et une quinzaine de jours supplémentaires pour rejoindre Macao. Il ne verra rien sur son trajet sauf l’îlot Necker, simple rocher pour les oiseaux de mer, et le « french fregate shoal » un peu plus loin. Un grave accident est évité de justesse sur un atoll de la chaîne des îles Hawaii. L’île Marianne la plus septentrionale ne fournira que quelques noix de coco.

Puis c’est la Chine et la colonie portugaise de Macao où il reconnaît le gouverneur rencontré autrefois à Goa. Il a aussi la joie de rencontrer un navire militaire français appartenant à la flotte stationnée aux Indes mais qui malheureusement ne lui apporte pas de courrier. D’Entrecasteaux lui-même n’est d’ailleurs pas loin, s’apprêtant à pénétrer dans la rivière de Canton dans de délicates circonstances administratives. La vente des fourrures aux Chinois s’avère plus difficile et moins rentable que prévu ; après l’achat de porcelaines chinoises. Lapérouse repart déçu par un pays despotique où les Européens sont mal accueillis. Il fait route vers Manille où il veut remettre en état ses navires dans les arsenaux espagnols.